Press enter to see results or esc to cancel.

Une chaise élévatrice, qu’est ce que c’est ?

Fauteuil monte escalier électrique, mini ascenseur, plateforme monte escalier et chaise élévatrice sont tous des dispositifs d’aide à l’autonomie. Mais c’est seulement la chaise élévatrice qui retiendra notre attention aujourd’hui. Quel type d’appareil est-ce ? Comment ça fonctionne ?

Qu’est ce que la chaise élévatrice ?

La chaise élévatrice se distingue des montes escaliers électriques par le fait qu’elle s’adapte à tout type d’escalier : droit, tournant, à plusieurs paliers, etc. Il existe deux formes de chaise élévatrice. Il y a le modèle qui vient avec un siège intégré et il y a celui conçu pour accueillir un fauteuil roulant.

La chaise élévatrice avec siège

La chaise élévatrice avec siège intégré fonctionne comme suit : un rail doit être fixé au plafond, en haut de l’escalier. Puis, une chaise sera fixée à ce rail. Sur l’accoudoir de celle-ci se trouve une télécommande permettant à l’utilisateur d’actionner la montée ou la descente. L’utilisation de cet appareil est simplifiée au possible pour assurer une bonne autonomie à son utilisateur à chaque déplacement dans la maison. Le siège, les accoudoirs ainsi que le repose-pied sont tous pliables pour ne pas gêner les autres utilisateurs de l’escalier.

La chaise élévatrice pour fauteuil roulant

L’autre version de chaise élévatrice s’adresse directement aux personnes à mobilité réduite qui doivent utiliser un fauteuil roulant. Elle fonctionne de la même manière que la chaise élévatrice avec siège, sauf que le siège est ici remplacé par des harnais qui serviront à attacher le fauteuil roulant. Désormais, l’utilisateur n’aura pas besoin de quitter son fauteuil roulant pour monter ou descendre d’un étage à l’autre. Encore une fois, l’autonomie totale sera au rendez-vous. De plus, pour ne pas incommoder les autres utilisateurs de l’escalier, on n’a qu’à remonter les harnais après chaque utilisation.

Comments

Comments are disabled for this post